ile Songo Mnara

 Ile  Songo  Mnara                    Afrique de l'Est   océan indien    Tanzanie


   ile Songo  Mnara  est  une  île  de  Tanzanie.  Les ruines   de   ses   bâtiments   sont   inscrites   en 1981,   conjointement   avec   celles   de   Kilwa Kisiwani,  sur  la  liste  du  patrimoine  mondial et  depuis  2004,  considérées  comme  «  en péril ».
Kilwa Kisiwani et Songo MnaraSur  deux  îles  voisines,  toutes  proches  de  la  côte  tanzanienne,  à environ  300  km  au  sud  de  Dar  es-Salaam,  subsistent  les  vestiges  de deux  villes  portuaires,  Kilwa  Kisiwani  et  Songo  Mnara.  La  plus  vaste, Kilwa  Kisiwani,  a  été  occupée  du  IXe  au  XIXe  siècle  et  a  atteint l’apogée  de  sa  prospérité  aux  XIIIe  et  XIVe  siècles. 
 En  1331-1332,  le grand  voyageur  Ibn  Battouta  y  fait  escale  et  décrit  Kilwa  comme l’une des plus belles villes du monde.Kilwa  Kisiwani  et  Songo  Mnara  étaient  deux  villes  commerçantes swahilies   qui   tiraient   leur   prospérité   du   contrôle   du   commerce maritime   dans   l’océan   Indien   avec   l’Arabie,   l’Inde   et   la   Chine, notamment  entre  le  XIIIeet  le  XVIesiècle,  lorsque  l’or  et  l’ivoire  de l’arrière-pays   s’échangeaient   contre   l’argent,   la   cornaline,   les parfums,  les  faïences  de  Perse  et  les  porcelaines  de  Chine. 
 Kilwa Kisiwani  a  frappé  sa  propre  monnaie  du  XIe  au  XIVe  siècle.  Au  XVIe siècle,  les  Portugais  ont  édifié  un  fort  à  Kilwa  Kisiwani,  amorçant  le déclin des deux îles.site peu connu qui se mérite !Il  faut  louer  un  bateau  et  un  guide  à  l'hôtel  Kilwa  ruins  ;  à  peu  près 2 heures de navigation.Le  site  est  nettoyé  et  les  ruines  sont  bien  consolidées  ;  il  y  a  même quelques reconstruction



Plus...

Comment se rendre à l'ile Songo  Mnara ?          


Se rendre en TanzanieLes vols pour la TanzanieLa Tanzanie  possède  deux  aéroports  principaux  :  celui de   Dar   es-Salaam   et   de   Kilimanjaro.  

 Une   dizaine d'heures   de   vol   est   nécessaire   pour   se   rendre   en Tanzanie.  Comptez  environ  850  euros  pour  un  aller-retour  au  départ  de  Paris.  



Attention  cependant  car  les  prix  des  vols  vers  la Tanzanie   sont   susceptibles   de   suivre   les   changements   de   saisons.   Pour réserver  un  vol,  renseignez-vous  à  l'avance,  avant  que  les  meilleurs  tarifs  ne soient plus disponibles.

Quelles sont les meilleures périodes pour partir en Tanzanie ?De juin à août, découvrez la faune localeL’été  est  sans  nul  doute  la  meilleure  saison  pour  partir  en  Tanzanie.  Vous  aurez en  effet  l’occasion  d’admirer  des  animaux  sauvages  épatants  à  travers  une végétation  moins  dense  qu’en  temps  normal. 

 Lors  de  la  saison  sèche,  en  effet, le  climat  n’est  pas  favorable  à  la  flore  et  vous  permettra,  outre  de  vous  épargner la  chaleur  humide  de  la  saison  des  pluies,  de  profiter  d’un  paysage  différent. Malheureusement,  la  saison  sèche  a  tendance  à  attirer  beaucoup  de  touristes et  nombreux  sont  les  hôtels  qui  en  profitent  pour  augmenter  leurs  prix.  Soyez prudents !De septembre à février, profitez de la moyenne saisonMoins  populaire  que  la  période  estivale,  vous  ne  serez  pas  envahis  par  des hordes   de   touristes   et   vous   pourrez   vivre   pleinement   la   vie   locale.   Les températures  sont  chaudes  et  agréables. 

 Les  animaux  sont  toujours  visibles, notamment  dans  le  parc  national  du  Tarangire  où  ils  se  regroupent  près  des points  d’eau.  Votre  séjour  en  Tanzanie  ne  sera  que  plus  intéressant,  car  de nombreux  guides  sont  disponibles  et  prêts  à  vous  faire  découvrir  les  merveilles de la région !

Papiers :

 visa  obligatoire,  et  passeport  en  cours  de validité (non périmé avant 6 mois).-  

Vaccin  obligatoire  :  fièvre  jaune.  Vaccins recommandés    :  

  typhoïde,    hépatite    A, hépatite B, DTCP.- Meilleure saison : la saison sèche : de mai-juin à septembre-octobre.-

Un  passeport  dont  la  validité  est  au  moins  égale  à  6  mois  à  compter de   la   date   d’arrivée   en   Tanzanie   est   exigé   par   les   autorités tanzaniennes.La  demande  de  visa  doit  être  formulée  auprès  de  l’Ambassade  de Tanzanie  de  son  pays  de  résidence.  

Toutefois,  lorsque  le  voyageur n’a  pas  la  possibilité  d’effectuer  une  demande  de  visa  avant  son départ, il peut en obtenir la délivrance à certains postes frontières :       

 Aux  aéroports  internationaux  de  Dar-Es-Salaam,  Zanzibar  et Kilimandjaro.Aux ports de Dar-Es-Salaam, Zanzibar et Kigoma.En  revanche,  au  passage  à  la  frontière,  les  officiers  de  l’immigration peuvent  réduire  la  validité  d’un  visa  délivré  par  une  Ambassade  de Tanzanie.  Il  convient  donc  de  vérifier  la  mention  apposée  par  les services   de   l’immigration   sur   le   visa   lui-même   et   de   respecter strictement la durée du séjour accordé.

Enfin,  il  est  indispensable  d’informer  l’autorité  tanzanienne  délivrant le  visa  du  caractère  touristique  ou  professionnel  du  séjour.  Les  tarifs du  visa  tourisme  sont  différents  et  toute  personne  séjournant  sous couvert    d’un    visa    de    ce    type    alors    que    ces    raisons    sont professionnelles  s’expose  à  des  poursuites  judiciaires  aux  lourdes conséquences     (forte     amende,     expulsion,     voire     interdiction temporaire   ou   définitive   du   territoire).  

 Il   est   par   exemple   interdit d’exercer  une  quelconque  activité  (même  bénévole)  avec  un  visa  de tourisme   :   les   intéressés   doivent,   même   pour   un   court   séjour, présenter une demande de permis de résidence de type C.

Plus...

Adresses utiles ile Songo  Mnara                    


 Songo Mnara, au bout d'une côte méconnue.

 Au cours de votre voyage en Tanzanie, si vous avez l’intention de faire le tour des plus beaux sites du pays, vous ne devrez pas oublier de vous rendre vers le sud pour visiter Kilwa Kisiwani et Songo Mnara.

Songo Mnara

Au même titre que le parc national du Serengeti, que la zone protégée du Ngorongoro, que le mythique Kilimandjaro, que Kondoa, que Stonetown sur Zanzibar ou que la gigantesque réserve de Selous, vous allez découvrir au cours de votre voyage en Tanzanie que le très méconnu site de Songo Mnara est lui aussi classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Pour venir jusqu’ici vous devrez depuis Dar Es-Salaam prendre la direction du sud vers la frontière avec le Mozambique. Avant d’arriver jusque-là et en suivant la route côtière face à l’océan Indien, vous arriverez à Songo Mnara.

Sur place, sur cette toute petite île, vous pourrez visiter de très belles ruines avec pour décor de fond les eaux bleues qui partent jusqu’à l’horizon. Même si peu de touristes prennent le temps de venir jusqu’ici, il est vrai que Songo Mnara est très éloigné des circuits classiques d’un séjour en Tanzanie, si vous le pouvez, n’hésitez pas une seconde à faire le détour. Vous serez peu nombreux sur place et le bonheur de la visite n’en sera que décuplé.


Sites Touristiques

 

SONGO MNARA


A quelques kilomètres au sud de Kilwa Kisiwani, la petite île de Songo Mnara (les Songos sont une ethnie de la côte, cultivateurs et éleveurs, et mnara signifie minaret en swahili) présente de nombreuses ruines assez complexes de maisons en pierre et de mosquées, datant de la fin du Moyen Age. Trois kilomètres plus loin au sud, l'île de Sanje Majoma comporte, elle, de grandes maisons en pierre autour de belles cours agrémentées d'arcades. Enfin, sur le trajet de retour vers Kilwa Masoko se trouve l'île de Sanje ya Kati, lieu d'établissement du peuple shanga, une puissante tribu aujourd'hui disparue, mais qui résista longtemps aux invasions étrangères. Il n'y a pas de restes visibles de sa présence.

Plus...

ile Songo  Mnara

Drapeau Tanzanie

Billet banque