île São Nicolau

  île São Nicolau           Afrique de l'Ouest   océan Atlantique  îles Cap Vert



São Nicolau est l'une des îles de Barlavento situées au nord de l'archipel du Cap-Vert ; elle est à l'est de l'île de Santa Luzia.

L'île est desservie par l'aérodrome de Preguiça.
En visite sur l’île de Sao Nicolau, vous aurez une impression de « déjà vu » tant son aspect verdoyant vous rappellera une autre perle du Cap-Vert. Il est vrai que Sao Nicolau est méconnue des voyageurs en vacances et souffre beaucoup de la rivalité de sa sœur Santo Antao. Longtemps oublié, son isolement ne lui a pas permis de prendre son envol. Mais c’est peut être ça qui fait de Sao Nicolau, une île singulière et très attachante. 

Sao Nicolau, c’est l’île qui a su conserver toutes les traditions et coutumes du Cap Vert. L’agriculture est présente sur tous les versants de l’île, les danses et les chants traditionnels cap verdiens ne se jouent quasiment plus que là, sa végétation et plus particulièrement son arbre dit fossile, le dragonnier n’a plus d’autres représentant sur terre que sur Sao Nicolau. C’est aussi une île paisible ou la ballade pédestre est agréable ou les plages sont belles et il fait bon de rencontrer de gens qui savent vivre et vous accueillent les bras et l’esprit ouvert.

Située entre Sal et Sao Vicente, sa forme est proche du continent africain. L'île s'est constituée par l'éruption du volcan Monte Gordo et on trouve des parties très vertes ou très arides. Les côtes sont souvent inaccessibles sauf vers Tarrafal ou vous trouverez de magnifiques plages.



Comment se rendre île São Nicolau ?          

Accès à Sao Nicolau

En avion : avec la TACV, depuis Sal ou Sao Vicente
En taxi : transfert de l’aéroport à Tarrafal, et entre les villes de l’île.


Adresses utiles à Maio

Banque : Banco Commercial Do Atlantico
Epicerie Maio : Tél : 255 16 17


Transports pour aller au Cap-Vert

L'avion est le moyen de transport le plus pratique. Il existe bien un système de ferry, mais le trafic n'est pas régulier et cela reviendra probablement aussi cher que la voie aérienne. Il y a des vols réguliers depuis Lisbonne, les départs d'autres villes européennes étant moins fréquents. L'archipel compte quatre aeroports internationaux, sur les îles de Sal, Santiago, Boa Vista et Sao Vicente.

10 aéroports desservent Cap Vert et les 5 plus grands sont.
Aéroport Francisco Mendes (Praia, Cap Vert)
Aéroport international Amilcar Cabral (Sal, Cap Vert)
San Pedro Airport (São Vicente, Cap Vert)
Rabil Airport (Boa Vista, Cap Vert)
Sao Filipe Airport (Fogo, Cap Vert)

Depuis le 1er août 2017, la compagnie aérienne nationale TACV a cessé ses vols intérieurs. Ces derniers sont désormais assurés par la compagnie BINTER. 

Passeport
Les autorités capverdiennes exigent que le passeport ait une durée de validité au moins égale à six mois après la fin prévue du séjour dans le pays.

L’entrée et la sortie du territoire capverdien doivent s’effectuer à partir des postes-frontières suivants :

- Postes-frontières aériens

aéroport Nelson Mandela à Praia, île Santiago,
aéroport Amilcar Cabral, île Sal,
aéroport Cesaria Evora, île Sao Vicente,
aéroport Rabil, île Boa Vista,

- Postes-frontières maritimes (les trois ports indiqués ci-dessous, à l’exclusion de tous les autres dans lesquels il n’est pas délivré de visa d’entrée ni de sortie) :

port de Praia, île Santiago,
port Porto Grande, Mindelo, île Sao Vicente,
port de Palmeira, île Sal.

Visas
Le visa touristique est obligatoire et payant. Il doit être sollicité soit directement auprès de l’ambassade de la République du Cap-Vert à Paris, soit par l’intermédiaire d’agences de voyages. De façon dérogatoire, il peut être délivré à l’arrivée à l’aéroport au Cap-Vert.

Une prolongation du séjour touristique peut être obtenue, au Cap-Vert, auprès de la Direction de l’émigration et des frontières. L’ambassade de France à Praia n’a pas compétence pour intervenir dans ce domaine.

La demande de carte de résidence, dans le cadre d’un long séjour, fait l’objet d’une procédure spécifique, au sujet de laquelle l’ambassade de France à Praia n’a pas compétence pour intervenir.

Les cartes de crédit

internationales sont de plus en plus acceptées. Il faut cependant noter que la carte MASTERCARD n’est pas acceptée à tous les distributeurs automatiques ni à toutes les bornes de paiement SISP. La carte VISA est plus largement acceptée. Certains établissements touristiques acceptent le paiement en euros.

L’escudo cap-verdien bénéficie d’une parité fixe avec l’euro. 1 euro vaut 110,25 escudo cap-verdiens (taux de chancellerie).

Vaccinations
Aucun vaccin, n’est obligatoire. Cependant, tout voyageur passant par le Sénégal ou le Brésil doit être vacciné contre la fièvre jaune et disposer d’un carnet de vaccinations international à jour.

Températures moyennes (Praia)
21/30° toute l'année

Langue
La langue officielle est le portugais, mais on peut se faire comprendre avec l’espagnol. Les Capverdiens parlent le créole, un portugais savamment transformé mêlé à du dialecte africain, essentiellement le mandingue. À noter que le créole de Santiago est différent de celui de São Vicente, par exemple.

Téléphone
- De la France vers le Cap-Vert : le 00-238, puis le numéro du correspondant à 6 chiffres dont le premier est indicatif de l’île (neuf pour les portables).
- Du Cap-Vert vers la France : 00-33, puis le numéro du correspondant à 9 chiffres.
Toutes les îles sont équipées de cabines à cartes, cartes que l’on peut se procurer dans les postes, certaines merceria et stations-service.
Le réseau mobile couvre théoriquement toutes les îles de l'archipel.


Plus...

Sites Touristiques



São Nicolau demeure une île à part dans l'archipel, comme si le temps s'y était arrêté: discrète, gardant une distance - parfois involontaire - avec l'agitation des îles voisines de São Vicente et de Sal, elle vit encore au rythme de la pêche et de l'agriculture. Ses 13000 habitants sont réputés pour leur sympathie et leur sens de l'hospitalité, et c'est sur São Nicolau que fut écrite la célèbrissime chanson "Sodade" révélée au monde par Cesaria Evora.

Tout comme Santo Antão, São Nicolau présente un relief découpé propice à la culture en terrasses mais qui freine significativement la circulation des biens et des personnes, retardant l'électrification et maintenant quelques villages dans un certain isolement.

L'île se raconte en égrénant les noms qui ont fait son histoire: avec sa cathédrale, son évéché, son premier lycée-séminaire, Ribeira Brava fut un lieu primordial dans le développement de l'archipel. A l'ouest, le port de Tarrafal est la véritable porte d'entrée de l'île, et c'est là que se sont concentrées quelques petites activités économiques, comme la célèbre conserverie de thon. Un peu plus au nord, les randonneurs sont récompensés de leurs efforts quand ils découvrent Praia Branca et Ribeira da Prata, au pied d'anciens volcans, dont le fameux Monte Gordo. À l'extrémité Est de l'île, le port de Carriçal souffre encore aujourd'hui d'un isolement parfois éprouvant.


Plus...

île São Nicolau

Drapeau 

Billet banque