Île Picard

Île Picard Afrique de l'Est   océan indien    Seychelles



L'île Picard, en anglais Picard Island ou West Island, est une île inhabitée des Seychelles. Elle est l'une des quatre îles principales d'Aldabra, un atoll constituant une réserve naturelle, un site Ramsar et un site du patrimoine mondial de l'Unesco. Elle fut la seule île de l'atoll à avoir jamais été habitée et comporte une station scientifique ainsi que les ruines d'un campement.
L'île Picard est l'un des quatre plus grandes îles d'Aldabra, un atoll des Seychelles situé dans le Sud-Ouest du pays, dans l'ouest de l'océan Indien. En forme de croissant, elle se trouve dans le Nord-Ouest de l'atoll. Elle est séparée de l'île Polymnie située à l'est par la Grande passe et de l'île Grande Terre située au sud par une série de petites passes.

Ses côtes Nord-Nord-Ouest et Ouest sont tournées vers le large tandis que la Sud-est, constituée d'une mangrove formée de palétuviers, est tournée vers le lagon d'Aldabra. L'intérieur de l'île est constitué d'un calcaire d'origine corallien dont l'altitude ne dépasse pas huit mètres, Aldabra étant un atoll surélevé dont l'ancien récif corallien est désormais émergé. Ce calcaire fortement érodé prend un aspect déchiqueté, formé d'arêtes coupantes et de cavités remplies d'eau douce et saumâtre. Le sol mince supporte une végétation relativement basse essentiellement représentée par des filaos et Pemphis acidula. Ces espèces végétales sont adaptées à la sécheresse du climat tropical de ce secteur de l'océan Indien.

Dans le centre de l'île, à proximité de la mangrove, se trouvent les ruines du campement construit à la fin du xixe siècle et de l'ancienne station scientifique de la Royal Society. La nouvelle station scientifique construite au début des années 1970 est installée dans l'Ouest de l'île, à proximité du littoral

Comment se rendre à l' Île Picard


Comment aller aux Sechelles
Avion :
L'Aéroport International des Seychelles se trouve sur l'île de Mahé, à proximité de la capitale Victoria. Mahé est donc la porte d'entrée des Seychelles.

→Recherche et réservation d'un billet d'avion pour les Seychelles

Pour information, l'aéroport de Mahé possède un service de consigne à bagages (9 EUR/bagage).

Bateau :
On peut également arriver à Mahé en bateau, en provenance de l'une des îles proches de Mahé comme l'île de Praslin ou de La Digue. Pour prendre le bateau, il suffit de se présenter au port pour connaître les prochains départs. La compagnie Cat Cocos   effectue les trajets Praslin-Mahé ou La Digue-Mahé. Le trajet Praslin-Mahé dure 1h et coûte environ 50 EUR l'aller simple. Le trajet La Digue-Mahé dure 1h10 mn (si celui-ci est direct, car très souvent, le bateau fait escale à Praslin) et coûte environ 60 EUR l'aller simple. La mer peut être agitée et pour les personnes sensibles au mal de mer, il faut prendre ses précautions (cachets). Durant nos trajets, de nombreuses personnes avaient le mal de mer ! La compagnie "Cat Cocos" propose une navette gratuite de type minibus entre l'aéroport et le port de victoria (Mahé) mais uniquement pour les personnes ayant acheté un trajet en bateau (comptez 20 mn de trajet).

A notre arrivée à l'aéroport, le passage en douane se fait rapidement.

Entrée et Visa
Pour les ressortissants français, aucun visa n'est nécessaire pour un court séjour qui est prorogeable jusqu'à 3 mois. Au delà de 3 mois, un permis de séjour est nécessaire. Un passeport, ayant une validité d'au moins six mois après la date de retour est nécessaire. Information actualisée en 2014 ; pour obtenir une information récente : Ministère des Affaires étrangères.

Aux Seychelles, se déplacer est autant ponctuel que sécuritaire. Cela s’applique non seulement aux îles extérieures, mais également aux quatre îles principales des Seychelles : Mahé, Praslin, La Digue et l’île de Cerf. Des bus, des voitures de location et des taxis sont disponibles exclusivement sur Mahé et Praslin. Cependant, La Digue est si petite qu’il n’y a pas d’autobus, seulement quelques taxis d’île, ainsi que les bœufs (lents, mais traditionnels) et les vélos qui sont efficaces sur cette île.

Sur les îles

La compagnie nationale Air Seychelles (439 10 00 ; airseychelles ; aéroport ; hlun-ven 8h-16h30, sam 8h-13h) est la seule à assurer les vols inter-îles, réguliers ou affrétés.

 Les départs ont lieu de l'aéroport de Mahé. Le terminal des vols intérieurs est à quelques dizaines de mètres du hall des départs internationaux. La flotte se compose de biturbopropulseurs Twin Otter de 20 places et de Shorts 360 de 36 places.

Voiture de location

Elle se justifie à Mahé, éventuellement à Praslin (c'est même le meilleur moyen de se déplacer sur ces îles), mais elle est impossible sur les autres îles. Plusieurs sociétés de location proposent leurs véhicules (souvent des Mini-Moke), notamment des voitures climatisées et des jeeps.

La conduite se fait à gauche. La vitesse est limitée à 80 km/h dans le meilleur des cas (à 65 km/h le plus souvent), ce qui paraît peu, mais vous comprendrez mieux pourquoi lorsque vous vous trouverez face aux virages et aux pentes des routes. En revanche, les routes sont en bon état.
On trouve des loueurs de voiture à l'aéroport de Mahé. Le permis de conduire français suffit.

En taxi
Des taxis, reconnaissables aux bandes jaunes sur leurs flancs, sont stationnés à Victoria (notamment près de Clock Tower), à l’aéroport et devant les grands hôtels. Les tarifs sont affichés sur les taximètres. S'ils n'en sont pas équipés, fixez le prix de la course avant le départ, sachant que le prix minimum de la course sera de 35 Rs (2,10 €).

En bus
Pas chers et sympas à utiliser, les bus de la SPTC (Seychelles Public Transport Corporation) fonctionnent sur plusieurs îles. Aussi un service dit « de nuit », après 20h.
Le prix du ticket de bus est le même quel que soit le nombre de stations parcourues : 5 Rs de jour (0,30 €), 8 Rs (0,50 €) de nuit. On peut acheter une Smart Card, à charger pour le nombre de voyages qu'on veut (minimum de 5 Rs).
Les bus passent devant les principaux hôtels, ce qui est pratique pour rentrer chez soi. À Victoria, la gare centrale des autobus se trouve sur Palm Street. 

À vélo
La bicyclette est idéale pour visiter Praslin et La Digue (vous en trouverez sans problème à louer). Ce sera plus sportif sur Mahé en raison du relief.


Plus...

Sites Touristiques

Probablement découverte par des marins arabes à la fin du Moyen Âge, l'île Picard est connue de manière certaine en 1517 lorsqu'Aldabra apparaît pour la première fois sur des cartes portugaises.

Bien que n'étant pas la plus grande île de l'atoll, l'île Picard accueille à partir de la fin du xixe siècle le seul campement de l'atoll. Celui-ci est composé de baraquements, d'un cimetière, d'une prison et d'une égliseainsi que l'ancienne station scientifique de la Royal Society. Des Seychellois originaires de Mahé s'y installent sous l'impulsion de l'administration coloniale britannique de Maurice. Ils y pratiquent la pêche et la culture du ricin commun, du sisal et des cocotiers pour la production du coprah. Bien que l'extraction du phosphate ait avorté en raison de la faiblesse des gisements et des coûts d'exploitation élevés, les autres produits sont exportés sur le continent africain. Le cimetière accueille quant à lui les corps des travailleurs Chinois morts dans l'atoll où ils pêchaient le concombre de mer.

Au début des années 1970, une nouvelle station scientifique est construite à proximité du littoral occidental de l'île. Elle accueille les scientifiques qui effectuent des séjours à Aldabra, notamment entre 1967 et 19792. Ces scientifiques effectuent des missions qui consistent entre autres à éradiquer le chat des îles Picard et Malabar, à procéder à l'abattage des chèvres absentes sur l'île depuis 1997 et à réintroduire le râle de Cuvier, la dernière espèce d'oiseau incapable de voler des îles de l'océan Indien occidental et essentiellement présente sur l'île Malabar.



Plus...

Île Picard

Billet banque

Drapeau Seychelle