ile Aride

île Aride        Afrique de l'Est   océan indien    Seychelles


 L’île d’Aride, l'un des plus beaux joyaux de l'Océan Indien, est également l'une des Réserves Naturelles les plus importantes au monde. Bénie par une richesse de trésors naturels Aride est restée un paradis sauvage et magnifique. L'île a été achetée comme réserve naturelle en 1973 par Christopher Cadbury, et est aujourd'hui gérée par la société de conservation de l'île.
 Aride abrite un million d'oiseaux de mer nicheurs de dix espèces, des oiseaux endémiques tels que les Shamas, Foudis, Rousserolles et  Pigeon bleu, des plantes endémiques comme le Gardenia de Wright et plages de tortue et une vie marine riche. 
Aucun des bateaux autres que ceux de la réserve sont autorisés à accoster sur l'île d’Aride. Ainsi les visiteurs devront débarquer de leur navire et embarquer sur le bateau de l’île pour un transfert sur l'île.

Heures d'ouverture

Dimanche-Vendredi: Heure d’atterrissage 09.30hrs – 10.00hrs

Vendredi & Samedi uniquement sur rendez-vous.

Comment se rendre à l' île Aride


Comment aller aux Sechelles
Avion :
L'Aéroport International des Seychelles se trouve sur l'île de Mahé, à proximité de la capitale Victoria. Mahé est donc la porte d'entrée des Seychelles.

→Recherche et réservation d'un billet d'avion pour les Seychelles

Pour information, l'aéroport de Mahé possède un service de consigne à bagages (9 EUR/bagage).

Bateau :
On peut également arriver à Mahé en bateau, en provenance de l'une des îles proches de Mahé comme l'île de Praslin ou de La Digue. Pour prendre le bateau, il suffit de se présenter au port pour connaître les prochains départs. La compagnie Cat Cocos   effectue les trajets Praslin-Mahé ou La Digue-Mahé. Le trajet Praslin-Mahé dure 1h et coûte environ 50 EUR l'aller simple. Le trajet La Digue-Mahé dure 1h10 mn (si celui-ci est direct, car très souvent, le bateau fait escale à Praslin) et coûte environ 60 EUR l'aller simple. La mer peut être agitée et pour les personnes sensibles au mal de mer, il faut prendre ses précautions (cachets). Durant nos trajets, de nombreuses personnes avaient le mal de mer ! La compagnie "Cat Cocos" propose une navette gratuite de type minibus entre l'aéroport et le port de victoria (Mahé) mais uniquement pour les personnes ayant acheté un trajet en bateau (comptez 20 mn de trajet).

A notre arrivée à l'aéroport, le passage en douane se fait rapidement.

Entrée et Visa
Pour les ressortissants français, aucun visa n'est nécessaire pour un court séjour qui est prorogeable jusqu'à 3 mois. Au delà de 3 mois, un permis de séjour est nécessaire. Un passeport, ayant une validité d'au moins six mois après la date de retour est nécessaire. Information actualisée en 2014 ; pour obtenir une information récente : Ministère des Affaires étrangères.

Aux Seychelles, se déplacer est autant ponctuel que sécuritaire. Cela s’applique non seulement aux îles extérieures, mais également aux quatre îles principales des Seychelles : Mahé, Praslin, La Digue et l’île de Cerf. Des bus, des voitures de location et des taxis sont disponibles exclusivement sur Mahé et Praslin. Cependant, La Digue est si petite qu’il n’y a pas d’autobus, seulement quelques taxis d’île, ainsi que les bœufs (lents, mais traditionnels) et les vélos qui sont efficaces sur cette île.

Sur les îles

La compagnie nationale Air Seychelles (439 10 00 ; airseychelles ; aéroport ; hlun-ven 8h-16h30, sam 8h-13h) est la seule à assurer les vols inter-îles, réguliers ou affrétés.

 Les départs ont lieu de l'aéroport de Mahé. Le terminal des vols intérieurs est à quelques dizaines de mètres du hall des départs internationaux. La flotte se compose de biturbopropulseurs Twin Otter de 20 places et de Shorts 360 de 36 places.

Voiture de location

Elle se justifie à Mahé, éventuellement à Praslin (c'est même le meilleur moyen de se déplacer sur ces îles), mais elle est impossible sur les autres îles. Plusieurs sociétés de location proposent leurs véhicules (souvent des Mini-Moke), notamment des voitures climatisées et des jeeps.

La conduite se fait à gauche. La vitesse est limitée à 80 km/h dans le meilleur des cas (à 65 km/h le plus souvent), ce qui paraît peu, mais vous comprendrez mieux pourquoi lorsque vous vous trouverez face aux virages et aux pentes des routes. En revanche, les routes sont en bon état.
On trouve des loueurs de voiture à l'aéroport de Mahé. Le permis de conduire français suffit.

En taxi
Des taxis, reconnaissables aux bandes jaunes sur leurs flancs, sont stationnés à Victoria (notamment près de Clock Tower), à l’aéroport et devant les grands hôtels. Les tarifs sont affichés sur les taximètres. S'ils n'en sont pas équipés, fixez le prix de la course avant le départ, sachant que le prix minimum de la course sera de 35 Rs (2,10 €).

En bus
Pas chers et sympas à utiliser, les bus de la SPTC (Seychelles Public Transport Corporation) fonctionnent sur plusieurs îles. Aussi un service dit « de nuit », après 20h.
Le prix du ticket de bus est le même quel que soit le nombre de stations parcourues : 5 Rs de jour (0,30 €), 8 Rs (0,50 €) de nuit. On peut acheter une Smart Card, à charger pour le nombre de voyages qu'on veut (minimum de 5 Rs).
Les bus passent devant les principaux hôtels, ce qui est pratique pour rentrer chez soi. À Victoria, la gare centrale des autobus se trouve sur Palm Street. 

À vélo
La bicyclette est idéale pour visiter Praslin et La Digue (vous en trouverez sans problème à louer). Ce sera plus sportif sur Mahé en raison du relief.


Plus...

Sites Touristiques

 

Aride

A 8 km au nord de Praslin. Liaisons par bateau : trajet de 45 min. Visites du 1er octobre au 30 avril, tlj de 10 h à 16 h. Possibilité de visites groupées les lundi et mardi. Accès payant.
Aride est la plus septentrionale des îles granitiques. En dépit de ses dimensions réduites, 1,6 km de long pour 600 m de large, et aussi de son nom, Aride surprend par la richesse de sa flore et de sa faune. L’île a été découverte en 1756 par Corneille Nicolas Morphey. Elle ne recelait pas le moindre point d’eau. Son aspect désertique lui valut d’être aussitôt baptisée Aride. Le nom paraît inapproprié aujourd’hui. L’île est couverte d’une abondante végétation. Les milliers d’oiseaux qui y nichent n’y sont pas étrangers. Au fil des siècles, le guano a fertilisé des sols autrefois secs. Les rouleaux qui viennent s’écraser sur la barrière de corail rendent difficile l’approche d’Aride. Le canot pneumatique est souvent le seul moyen de l’aborder.

Réserve 
Depuis 1973, Aride est la propriété du chocolatier britannique Cadbury. Il a fait de son territoire une réserve naturelle régie par la Royal Society for Nature Conservation. Aride est aujourd’hui la deuxième réserve naturelle des Seychelles, après celle d’Aldabra. Un bloc de granit rose, à la pointe de l’anse, rend hommage à Christopher Cadbury, fondateur de ce sanctuaire avicole, mort en 1995. Son fils James poursuit son œuvre. Aride ne compte que quelques habitations, regroupées à La Cour. La maison des Cadbury jouxte celles de l’administrateur et de l’ornithologue. Un abri destiné aux visiteurs et un hangar à bateaux se dressent à proximité du rivage. Des cases aux toits de palmes, occupées par les ouvriers chargés de l’entretien de l’île et par les guides qui accompagnent les visiteurs, s’alignent légèrement en retrait. Un sentier serpente à travers l’île. Il ne faut pas le quitter afin d’éviter de fouler les nids des oiseaux.

Plus...

île Aride

Billet banque

Drapeau Seychelle