île Dahlak Kebir

  île Dahlak Kebir  Afrique du Nord  Mer Mediterranée  Érythrée



Dahlak Kebir est la plus grande île de l'archipel des Dahlak.
Dahlak Kebir fait partie de l'archipel des Dahlak, un archipel de la mer Rouge appartenant à l'Érythrée. Il s'agit de la plus grande île de l'archipel.
Dahlak Kebir est l'île la plus peuplée de l'archipel et compte environ 2 500 habitants. Les habitants parlent le dahlik. Les principaux secteurs économiques de l'île sont la pêche, la récolte de concombre de mer et le tourisme.
Le village de Dahlak Kebir est connu pour ses anciennes citernes et nécropoles, remontant au moins à l'année 912. L'île comporte également des ruines pré-islamiques.
Dahlak Kebir, situé sur l'ouest de l'île, est le principal village de l'archipel. L'île est reliée par ferry à Massaoua et à plusieurs autres îles plus petites de l'archipel.

l'archipel des Dahlak est un archipel de l'Érythrée situé dans la mer Rouge et composé de plus de cent îles, îlots et récifs dont deux îles principales.
De Massawa, il est possible de louer un bateau pour faire le tour ou visiter l'archipel de Dahlak (par exemple à bord d'un sambuchi, bateau de pêche traditionnel). Seules 10 des 209 îles sont habitées. L'absence d'infrastructure touristique impose de se renseigner auprès de l'agence de l'Eritrean Tour Service, à Massawa, si on désire rester sur place. Outre les ruines sémites, la culture unique des habitants et les belles plages immaculées, les îles sont un excellent endroit pour la plongée, notamment sur Shumma, Nora et Isratu pour les plongeurs en bouteilles, et Madote et Dissei pour les autres. Tout au sud, la ville moderne d'Assab possède de nombreuses plages où se baigner.

Comment se rendre  île Dahlak Kebir


Vol
Pour se rendre en Erythrée depuis la France, il faut passer par l'Allemagne. Paris-Francfort : 1 h 10, Francfort-Asmara : 8 h 15 (avec une escale). Soit une durée totale 
de 11 à 14 h suivant la durée de la correspondance en Allemagne.


Décalage Horaire+ 2 h hiver/+ 1 h été
Population
On compte 4 906 585 habitants.

Aéroports
L'aéroport international d'Asmara est situé à 5,5 km du centre-ville. En taxi, compter au moins 20 ERN pour une durée moyenne de 15 mn. Des bus (ligne 1) partent toutes les demi-heures et font le trajet en 30 mn (1 ERN). Une taxe d'aéroport de 12 USD est demandée, au départ des vols internationaux.Sécurité

Dernière minute :

Une attaque à la grenade a été perpétrée vendredi 11 décembre 2015 dans la mosquée Al Anouar d'Addis Abeba. Il est recommandé de rester vigilant dans la zone du mercato où s'est produite l'explosion. Par ailleurs, le Quai d'Orsay recommande la plus grande vigilance dans la région d'Oromo, qui connaît des tensions, notamment dans les régions d'Ambo et de Jimma.En raison des tensions entre l'Erythrée et l'Ethiopie, mais aussi avec Djibouti, il est très important de respecter les restrictions de déplacement imposées sur place par le gouvernement érythréen. Il demeure donc plus prudent de prendre conseil auprès de l'ambassade de France, à Asmara, avant d'envisager un voyage en Erythrée. On évitera les zones rurales, encore minées (en particulier au nord et à l'ouest de Keren). Des actes de banditisme sont signalés au nord et à l'ouest du pays. Mieux vaut éviter de voyager de nuit et signaler sa présence auprès de l'ambassade de France, dès son arrivée. Les régions d'Asmara, Massawa, Keren, Mendefera, Dekemhare, Assab et les côtes centre et est peuvent être considérées comme relativement sûres. 
En revanche, Il est formellement déconseillé de se rendre : 
- dans les régions frontalières du Soudan, en particulier au nord de Naqfa et dans la zone comprise entre Sebederat et la frontière éthiopienne. 
- dans la zone frontalière avec l'Ethiopie, particulièrement la ZST (zone de sécurité temporaire) surveillée par l'ONU (Minuee). Les champs de mines, en particulier à l'ouest d'Assab, au sud de Mendefera et de Barentu et autour de Massawa n'étant pas toujours balisés, il est impératif de se renseigner sur leur localisation avant de quitter les routes ou les pistes principales. 
- dans la zone frontalière avec Djibouti. 
Piraterie :
 plusieurs bateaux de nationalités différentes ont fait l'objet d'attaques violentes avec prises d'otages majoritairement le long des côtes somaliennes, dans le golfe d'Aden jusqu'à l'embouchure de la mer Rouge, et même dans l'océan Indien. Il est donc formellement déconseillé de naviguer dans ces zones.

Langue
L'arabe et le tigrinya (du nom de l'ethnie majoritaire) sont les deux langues officielles. Les autres groupes ethniques ont conservé leur langage : Tigré, Kunama, Afar, Amharic, Bilien, Nara, Saho, entre autres.

Formalités et visa
Un passeport valide de 6 mois au moment du départ, revêtu d'un visa, et un billet de retour ou de continuation sont nécessaires. Le visa (tourisme ou affaires) s'obtient auprès du consulat. Pour un visa tourisme (valable 1 mois), fournir une attestation de voyage et deux photos d'identité (48 euros). Une prolongation de 2 mois est possible sur place (se renseigner auprès du ministère des Affaires étrangères, à Asmara).

Religion
50 % des Erythréens sont musulmans, l'autre moitié pratique l'orthodoxie éthiopienne. Il existe aussi une minorité catholique et protestante.

Monnaie
Le nakfa (ERN) est la nouvelle monnaie du pays qui a succédé au birr. 1 euro = 22 nafkas. Les chèques de voyages sont généralement acceptés. Préférer des dollars américains, plus faciles à changer.
Les cartes de crédit (MasterCard et Dîners Club) ne sont acceptées que dans un nombre limité d'endroits. Il n'existe pas de distributeurs automatiques de billets. Les banques sont ouvertes, du lundi au vendredi, de 8 h à 12 h, et de 14 h à 17 h, et le samedi, de 8 h à 12 h.Circulez sur placeLes voies de chemin de fer ayant été détruites pendant la guerre avec l'Ethiopie, on ne peut actuellement circuler en Erythrée que par la route. Un réseau de bus dessert les principales villes du pays. Les horaires sont très variables, puisqu'un bus ne part que lorsqu'il est plein !
On peut aussi louer une voiture auprès de l'Eritrean Tour Service (un 4 x 4 est recommandé, si on doit circuler sur les voies secondaires), moyennant un permis de conduire international. La conduite est à droite.
Asmara se visite aisément à pied, mais on peut aussi se déplacer en bus (0,5 ERN) ou minibus (0,75 ERN). Les taxis n'ayant pas de compteur, il faut négocier le prix de la course avant le départ (compter 1 ERN pour une course en ville, et 5 à 15 ERN pour une course autour de la ville). Le soir, le prix des courses est plus élevé. Un supplément est demandé pour les bagages.Santé

La vaccination 
contre la fièvre jaune est obligatoire, même si les cas sont de plus en plus rares dans le pays.
Les vaccins contre le tétanos, la poliomyélite, les hépatites A et B, la fièvre typhoïde et la méningite A et C sont recommandés. En cas de séjour prolongé ou aventureux, mieux vaut être vacciné contre la rage.

Se prémunir contre les piqûres de moustiques, porteurs du paludisme et de la dengue hémorragique, présents de manière endémique dans le pays, et particulièrement dangereux entre novembre et mai, dans les zones au-dessous de 1 500 m et sur la côte de la mer Rouge. L'Erythrée est classée en zone 3 de paludisme. 

Ne boire que de l'eau en bouteilles capsulées ou traitée par désinfection chimique. Peler fruits et légumes.

Malgré la présence de pharmacie, d'hôpitaux et de cliniques, il est préférable d'emporter avec soi les médicaments, dont on peut avoir besoin, et souscrire une assurance, couvrant les frais médicaux et de rapatriement sanitaire.

Electricité
110 et 220 V (prises européennes). Il y a parfois des sautes et des pannes de courant. Prévoir un adaptateur et, le cas échéant, un onduleur.

Téléphone 
Pour appeler l'Erythrée depuis la France : 00 + 291 (indicatif du pays) + indicatif de la ville (1 pour Asmara) + numéro du correspondant.
Pour appeler la France depuis l'Erythrée : 00 + 33 + numéro du correspond sans le 0.ERYTHRÉE :

 TOUTES LES ADRESSES UTILES DU PAYS
Avant de partir

Consulat d'Erythrée
1 rue de Stael, 75015 Paris. 
Tél. : 01 43 06 15 56/15 57. 
Fax : 01 43 06 07 51.

Sur place

Ambassade de France co Alliance Française
31, Dantew Ketema street, à Asmara.
Tél. : (291) 1 12 65 99. 
Fax : (291) 1 12 32 88.

Alliance Française
Même adresse. Tél : (291) 1 20 17 75.

Ministère du Tourisme érythréen
PO box 1844. 
Tél. : (291) 1 12 00 73. 
Fax : (291) 1 12 05 86.
L’ambassade de France en Erythrée dispose de capacités limitées pour venir en aide aux Français en cas de crise. Les Français qui se rendent dans le pays sont responsables de leur propre sécurité. Ils sont invités à s’assurer qu’ils disposent de moyens nécessaires en cas de crise (vérifier les termes des contrats d’assurance, s’assurer de disposer des moyens financiers nécessaires pour couvrir d’éventuels frais d’hospitalisation ou d’évacuation, etc.).

Sites Touristiques





Dahlak Kebir
La plus grande île, Dahlak Kebir, qui est située à 58 kilomètres de Massawa, compte environ 643 km² et compte environ 1 500 habitants. C'était le principal port de pêche perlière dans la partie sud de la mer Rouge et était officiellement utilisé comme base militaire par les Ethiopiens.

Dahlak Kebir offre la possibilité de visiter des villages de pêcheurs Afar, ainsi que d'anciennes ruines turques et islamiques. Les nombreuses inscriptions arabes centenaires, les citernes monumentales et les 360 puits sont d'importantes empreintes historiques vivantes, preuve d'un haut niveau de développement historique qui a eu lieu à Dahlak Kebir.
Base marine NokraEn face de l'hôtel Luul (Dahlak Kebir) se trouve l'ancienne base navale de Nokra, mise en place par l'ex-URSS et l'Ethiopie pendant la guerre d'indépendance.

Après les derniers jours de la guerre, la base a été abandonnée. L'une des dernières actions avant la retraite fut la destruction de tout le matériel militaire et non militaire et la destruction des bateaux de patrouille, des navires et du quai flottant, ce qui pourrait être utile aux Érythréens. Ce comportement vindicatif a donné naissance à un patrimoine intéressant pour les plongeurs.

Les deux grues de l'ancien dock flottant s'élèvent au-dessus du niveau de la mer dans le chenal nord entre Nokra et Dahlak Kebir, tandis que le reste de l'épave est peuplé de poissons riffs, de coraux et de raies manta bleues et noires. Les Russes ont même laissé derrière eux un sauna complet pour 20 personnes, ce qui est tout à fait remarquable dans l'une des régions les plus chaudes de la planète, où les températures dépassent 50 ° C!

Plus...

île Dahlak Kebir

Billet banque

Drapeau