île Boa Vista

 île Boa Vista                Afrique de l'Ouest   océan Atlantique  îles Cap Vert


Boa Vista (‘belle vue’ en Portugais), aussi écrite comme Boavista, est une île du désertique qui fait partie des îles Cap-Vert. Cet archipel compte 10 îles différentes en totalité, desquels Boa Vista est la troisième plus grande île.

L’île de Boa Vista est située près du continent africain, à cause de l’orientation orientale. La distance entre Boa Vista et Sénégal n’est que 450 km.

Boa Vista, capitale Sal Rei, est surtout connu pour la nombreuse présence des tortues, musique traditionnelle, son ultramarathon… mais les gens associent Boa Vista surtout avec des magnifiques plages infinies et des dunes. Tous ces éléments assurent que Boa Vista est une valeur établie dans le secteur touristique depuis l’île dispose d’un aéroport à Rabil et de nombreuses options d’hébergements pour les touristes.
Boa Vista est, d’une superficie de 620 km², la troisième plus grande île, près à Santo Antao et Santiago, situé au sud de Sal au nord d’île de Maio. L’île est surtout plate, mais connaît aussi quelques montagnes comme Santo António (Saint Anthony), Rocha Estância, Monte Negro (Black Mountain), Monte Caçador, Pico Forcado et Monte Vigia et Monte estância comme le point le plus élevé (hauteur de 378 mètres).

Outre que les montagnes, l’île a aussi des plages longues et merveilleuses comme Cabral, Chave, Ervatão, Gatas, Santa Mónica AMD Varandinha.

Boa Vista est une de cinq îles de Cap-Vert, qu’a d’autres petites îles dans les environs, comme Ilhéu de Sal Rei (ouest), Ilhéu de Curral Velho (sud), Ilhéu do Baluarte (est).

Boa Vista est une île paradisiaque, riche d’une nature magnifique !

Comment se rendre île Boa Vista ?          

Accès à Maio 

Avion : l’aéroport de Vila Do Maio, situé à 2 km de la ville de Vila do Maio
Bateau : les liaisons maritimes se font en ferry deux fois par mois avec la Praia d'Aguada

Adresses utiles à Maio

Banque : Banco Commercial Do Atlantico
Epicerie Maio : Tél : 255 16 17


Transports pour aller au Cap-Vert

L'avion est le moyen de transport le plus pratique. Il existe bien un système de ferry, mais le trafic n'est pas régulier et cela reviendra probablement aussi cher que la voie aérienne. Il y a des vols réguliers depuis Lisbonne, les départs d'autres villes européennes étant moins fréquents. L'archipel compte quatre aeroports internationaux, sur les îles de Sal, Santiago, Boa Vista et Sao Vicente.

10 aéroports desservent Cap Vert et les 5 plus grands sont.
Aéroport Francisco Mendes (Praia, Cap Vert)
Aéroport international Amilcar Cabral (Sal, Cap Vert)
San Pedro Airport (São Vicente, Cap Vert)
Rabil Airport (Boa Vista, Cap Vert)
Sao Filipe Airport (Fogo, Cap Vert)

Depuis le 1er août 2017, la compagnie aérienne nationale TACV a cessé ses vols intérieurs. Ces derniers sont désormais assurés par la compagnie BINTER. 

Passeport
Les autorités capverdiennes exigent que le passeport ait une durée de validité au moins égale à six mois après la fin prévue du séjour dans le pays.

L’entrée et la sortie du territoire capverdien doivent s’effectuer à partir des postes-frontières suivants :

- Postes-frontières aériens

aéroport Nelson Mandela à Praia, île Santiago,
aéroport Amilcar Cabral, île Sal,
aéroport Cesaria Evora, île Sao Vicente,
aéroport Rabil, île Boa Vista,

- Postes-frontières maritimes (les trois ports indiqués ci-dessous, à l’exclusion de tous les autres dans lesquels il n’est pas délivré de visa d’entrée ni de sortie) :

port de Praia, île Santiago,
port Porto Grande, Mindelo, île Sao Vicente,
port de Palmeira, île Sal.

Visas
Le visa touristique est obligatoire et payant. Il doit être sollicité soit directement auprès de l’ambassade de la République du Cap-Vert à Paris, soit par l’intermédiaire d’agences de voyages. De façon dérogatoire, il peut être délivré à l’arrivée à l’aéroport au Cap-Vert.

Une prolongation du séjour touristique peut être obtenue, au Cap-Vert, auprès de la Direction de l’émigration et des frontières. L’ambassade de France à Praia n’a pas compétence pour intervenir dans ce domaine.

La demande de carte de résidence, dans le cadre d’un long séjour, fait l’objet d’une procédure spécifique, au sujet de laquelle l’ambassade de France à Praia n’a pas compétence pour intervenir.

Les cartes de crédit

internationales sont de plus en plus acceptées. Il faut cependant noter que la carte MASTERCARD n’est pas acceptée à tous les distributeurs automatiques ni à toutes les bornes de paiement SISP. La carte VISA est plus largement acceptée. Certains établissements touristiques acceptent le paiement en euros.

L’escudo cap-verdien bénéficie d’une parité fixe avec l’euro. 1 euro vaut 110,25 escudo cap-verdiens (taux de chancellerie).

Vaccinations
Aucun vaccin, n’est obligatoire. Cependant, tout voyageur passant par le Sénégal ou le Brésil doit être vacciné contre la fièvre jaune et disposer d’un carnet de vaccinations international à jour.

Températures moyennes (Praia)
21/30° toute l'année

Langue
La langue officielle est le portugais, mais on peut se faire comprendre avec l’espagnol. Les Capverdiens parlent le créole, un portugais savamment transformé mêlé à du dialecte africain, essentiellement le mandingue. À noter que le créole de Santiago est différent de celui de São Vicente, par exemple.

Téléphone
- De la France vers le Cap-Vert : le 00-238, puis le numéro du correspondant à 6 chiffres dont le premier est indicatif de l’île (neuf pour les portables).
- Du Cap-Vert vers la France : 00-33, puis le numéro du correspondant à 9 chiffres.
Toutes les îles sont équipées de cabines à cartes, cartes que l’on peut se procurer dans les postes, certaines merceria et stations-service.
Le réseau mobile couvre théoriquement toutes les îles de l'archipel.


Plus...

Sites Touristiques




Boa Vista, c'est d'abord l'île aux dunes. Deux grands massifs dunaires (Deserto de Viana et Praia de Chaves) vous laisseront soudain l'impression d'être au Sahara. Mais ce sont en fait tous les paysages de cette petite île d'à peine 30 km de diamètre qui donnent étonnamment des impressions d'immensité. Interminables plages de sable blanc, salines, montagnes et oasis, longues routes rectiligne à travers la plaine désertique... laissent l'étrange sensation de voyager de la Namibie à l'Atlas marocain en passant par l'Arizona. Pourtant les distances sont courtes et on fait sans problème le tour de l'île dans la journée en 4x4!

Très sèche, Boa Vista n'en est pas moins plus verte que sa voisine Sal, distante de seulement 50 km au Nord. Les palmiers et les acacias s'épanouissent dans les oasis alentours des villages de Sal Rei et Rabil qui domine la plus grande de l'île. Les côtes sont essentiellement formées de sublimes plages de sable fin, dont Praia de Chaves à l'Ouest, réputée pour ses dunes et désormais bordée au nord par les complexes hôteliers, Praia de Curralinho, Praia Curral Velho et Praia Lacaçao au sud. 

Cette dernière n'est plus aussi sauvage que ses deux voisines puisque un hôtel de 850 chambres y a ouvert ses portes en mai 2011. Mais aussi grandioses soit-elles, ces plages ne feront pas forcement le bonheur des baigneurs. Le vent y souffle avec assiduité et comme à peu près partout dans l'archipel, la mer y est forte. Avis aux amateurs de glisse!À voirDes paysages! De nombreuses plages de sable fin bordent l'île. Le relief très plat et les nombreuses dunes façonnées par le vent, rappellent le Sahara. Pour les chasseurs de trésor, une épave est aussi visible le long des côtes nord de l'île. L'épave de Cabo de Santa Maria est celle d'un bateau espagnol échoué le 1er septembre 1968. Vous pourrez aussi visiter le village de Povoaçao Velha, plus ancien village de l'île datant du XVII éme siècle. Ou encore le phare de Morro Negro, situé à l'est de l'île.


Plus...

île Boa Vista

Drapeau 

Billet banque